FB_Petition_001.jpg

Pétition "Un droit au télétravail

pour toutes et tous!" !
Nous avons besoin de votre soutien !

Vous êtes employé-e de l'administration fédérale ou du domaine des EPF? Pour influencer de manière significative les discussions lors de notre rencontre entre partenaires sociaux le 15 décembre prochain, nous devons recueillir un maximum de signatures.

AVEZ-VOUS BESOIN D'UN DROIT AU BUREAU À DOMICILE?

OUI! HOMEOFFICE A BESOIN DES BONNES CONDITIONS CADRE!

Jean Christophe Schwaab,
Dr. en droit, ancien conseiller national

"Donner un droit au télétravail permet enfin une flexibilité en faveur des employé-e-s et choisie par elles et eux. Une organisation du travail plus respectueuse de la qualité de vie ne doit pas dépendre seulement du bon vouloir de l’employeur. Les services publics doivent être des employeurs modèles. Pour cela, il est indispensable de favoriser le télétravail, sans pour autant couper les employé-e-s des liens avec leurs collègues, leurs bonnes idées, leur cohésion."

IMG_0057.JPG

Barbara Gysi,
Présidente de l'APC et conseillère nationale

"De bonnes conditions pour le télétravail et pour ce changement de culture, c’est important. Je vous prie de signer notre pétition. Merci et bonne journée !"

IMG_0059.JPG

Chiara Montecchio,
Centrale de compensation de Genève
Co-présidente de la Commission de l'égalité de l’APC

"J’ai signé la pétition pour le droit au télétravail et je vous invite toutes et tous à le faire aussi. C'est très important car cette nouvelle façon de travailler n'a pas de règles précises. Il est essentiel de défendre nos droits en tant que salarié-e-s et de veiller à ce que chacun-e- soit traité sur un pied d'égalité."

IMG_0058.JPG

Pierre-Yves Maillard
Président de l'Union syndicale suisse et conseiller national

" Avec la pandémie, le télétravail a gagné en importance. Ce modèle de travail a montré des avantages en termes de conciliation entre travail et vie privée. Un accès sans arbitraire doit être assuré. Mais le télétravail doit aussi être mieux réglementé, y compris dans les services publics. L’employeur doit continuer à assumer ses responsabilités envers les travailleurs/euses qui travaillent à domicile, en ce qui concerne leur santé et leur sécurité par exemple. Le caractère volontaire, ainsi que le droit à un retour en présentiel font aussi partie des règles incontournables du télétravail. Enfin, la possibilité d’échanges formels et informels doit être maintenue ainsi que l’égalité entre employé-e-s, qu’ils travaillent depuis chez eux ou au bureau. "

Maillard_edited.jpg