1/2

" Mon enfant est malade. La crèche refuse de le prendre, car il pourrait être contagieux. Combien de temps mon employeur m’autorise-t-il à m’en occuper ? "

Depuis 2017, les employé-e-s ont droit à 3 jours (contre 2 auparavant) pour assurer la prise en charge d’un ou d’une proche malade et l’organisation de ses soins (art. 40 O-OPers). L’APC est parvenue à obtenir que le droit du personnel de la Confédération s’aligne sur le code des obligations sur ce point. Avant cela, la législation était moins avantageuse dans l’administration fédérale que dans le secteur privé.  

De plus, la nouvelle loi fédérale sur l’amélioration de la conciliation entre activité professionnelle et prise en charge de proches devrait entrer en vigueur en deux étapes à partir du 1er janvier 2021. La seconde étape comprend un congé payé de 14 semaines pour les parents devant prendre en charge un enfant gravement malade.

Par nos revendications, nous soutenons les parents dans leur vie professionnelle comme privée.

 

Rejoignez-nous et contribuez vous aussi à ce soutien, pour vous et pour les autres !